Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
deolinda.overblog.com

parler Portugais "falar Português"

L'article indéfini

Publié le 24 Octobre 2013 par Deolinda in Cours, Grammaire

L'article indéfini
O artigo indefinido
Artigo que designa um objecto em geral, não especifica que tipo de objecto é.

L’article indéfini en portugais, qui désigne un élément indéterminé, est sensiblement différent des un, une, des français.

Il a également une forme simple et une forme contractée.

Les formes simples :

  • Masculin singulier : um ; um poeta, un poète.
  • Féminin singulier : uma ; uma garrafa, une bouteille.
  • Masculin pluriel : uns ; uns assentos, quelques sièges.
  • Féminin pluriel : umas ; umas conchas, quelques coquillages.

Les formes contractées :

  • L’article indéfini prend une forme contractée avec les prépositions em et de.

​(voir fiche de cours "o artigo indefinido" ci-jointe)

Les emplois de l’article indéfini :

  • En général, l’article indéfini ne s’emploie pas au pluriel.

Ela vendeu um quadro de Picasso. Elle a vendu un tableau de Picasso.

Ela vendeu quadros de Picasso. Elle a vendu des tableaux de Picasso.

  • Les formes plurielles uns, umas correspondent à quelques, quelques-uns, quelques-unes, certains, certaines ou au partitif des.

Traga-me umas revistas de medicina. Apportez-moi quelques revues de médecine.

Uns amigos seus foram a Portugal. Quelques-uns de ses amis sont allés au Portugal.

  • Placé devant des nombres, l’article indéfini s’utilise pour exprimer une quantité approximative.

Ele pagou uns dez mil euros. Il a payé quelque dix mille euros.

A estação de correios fica a uns cinquenta metros da casa. Le bureau de poste est à environ cinquante mètres de la maison.

  • L’article indéfini n’est jamais précédé d’un autre déterminant, en particulier d’un article défini.

Uma dentre elas dança muito bem. L’une d’entre elles danse très bien.

Uns trabalham, outros brincam. Les uns travaillent, les autres jouent.

Elas insultavam-se umas às outras . Elles s’insultaient les unes les autres.

Commenter cet article